L'autodéfense : se justifie-t-elle pour les Témoins ?

Forum : Discutions libres
Répondre
medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17740
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 07 juil. 2008 07:39

Message par medico

ou il est dit dans les évangiles qui faut un minimum de pratique concernant l'autodéfense ?
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org
http://jehovah.forum-religion.org/search.php

Ataraxia

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 102
Enregistré le : 04 juin 2008 09:55
Localisation : Bruxelles

Ecrit le 07 juil. 2008 07:50

Message par Ataraxia

La pratique sert à des personnes ne ressemblant pas à musclor afin qu'elles puissent user de gestes stratégiques pour immobiliser leur agresseur. Pratique pour les jeunes filles et les garçons un peu frêles.

S'ils n'ont pas un minimum de connaissance dans le domaine, ils se feront casser la figure dans le moins pire des cas^^
"La lecture fondamentaliste est dangereuse, car elle est attirante pour les personnes qui cherchent des réponses bibliques à leurs problèmes de vie. Elle peut les duper en leur offrant des interprétations pieuses mais illusoires, au lieu de leur dire que la Bible ne contient pas nécessairement une réponse immédiate à chacun de leurs problèmes. Le fondamentalisme invite, sans le dire, à une forme de suicide de la pensée. Il met dans la vie une fausse certitude, car il confond inconsciemment les limitations humaines du message biblique avec la substance divine de ce message."

(Tiré de "L'interprétation de la Bible dans l'Eglise")

Exode

Avatar du membre

Messages : 2415
Enregistré le : 05 janv. 2008 09:54

Ecrit le 07 juil. 2008 08:16

Message par Exode

Ataraxia a écrit :La pratique sert à des personnes ne ressemblant pas à musclor afin qu'elles puissent user de gestes stratégiques pour immobiliser leur agresseur. Pratique pour les jeunes filles et les garçons un peu frêles.

S'ils n'ont pas un minimum de connaissance dans le domaine, ils se feront casser la figure dans le moins pire des cas^^
Comment ils faisaient au premier siècle ? ils allaient au Japon à pied pour apprendre quelques techniques d'autodéfense ? :D :D :D

Mais c'est vrai que connaitre quelques gestes ça peut aider, toutefois il ne me semble pas convenable que cela soit dans le cadre d'une inscription à un sport de combat; mais dans des cours de self-défense peut-être ?

Je pense que c'est là une question de conscience personnelle mais il est évident que le chrétien n'a pas à apprendre de techniques pouvant tuer ou mutiler ou handicaper son adversaire.
Je me présente : Exode, je ne suis pas Témoin de Jéhovah, pour l'instant.
1Pierre 5:6 Humiliez-vous donc sous la main puissante de Dieu,...7 tandis que vous rejetez sur lui toute votre inquiétude, parce qu’il se soucie de vous. 8 Restez dans votre bon sens, soyez vigilants.

Ataraxia

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 102
Enregistré le : 04 juin 2008 09:55
Localisation : Bruxelles

Ecrit le 07 juil. 2008 09:30

Message par Ataraxia

au premier siècle ho je sais pas je suppose que si Gisèle se faisait violer par une bande de mecs, elle n'allait pas se plaindre déjà, et on s'en fichait pas mal de son sort !

mais effectivement je parle personnellement des cours de self defense, pour ce qui est des arts martiaux c'est chacun avec sa conscience. mon petit frère est ceinture marron de karaté et ça lui a été bénéfique pour canaliser sa violence et évacuer sa nervosité (qui souvent malheureusement retombait sur moi !), après pour els autres je ne sais pas ^^
"La lecture fondamentaliste est dangereuse, car elle est attirante pour les personnes qui cherchent des réponses bibliques à leurs problèmes de vie. Elle peut les duper en leur offrant des interprétations pieuses mais illusoires, au lieu de leur dire que la Bible ne contient pas nécessairement une réponse immédiate à chacun de leurs problèmes. Le fondamentalisme invite, sans le dire, à une forme de suicide de la pensée. Il met dans la vie une fausse certitude, car il confond inconsciemment les limitations humaines du message biblique avec la substance divine de ce message."

(Tiré de "L'interprétation de la Bible dans l'Eglise")

Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Ecrit le 07 juil. 2008 12:19

Message par Nhoj

Qu'est-ce qui vous laisse penser que, sans préparation, et vraisemblablement surpris, voire en état de choc, vous soyez capable d'immobiliser ou de rendre inconscient votre agresseur ?
Et le rapport avec notre sujet ? Je ne présage rien du tout. Vous m'avez demandé ce que signifiait l'autodéfense maîtrisée je vous ait répondu au travers d'un exemple.
Quand vous êtes agressé, vous vous défendez comme vous pouvez, avec tout ce qui vous passe sous la main, vous ne raisonnez pas, vous n'êtes pas prudent, équilibré. Il manquerait plus que cela, que vous vous assuriez de ne pas faire trop mal à votre agresseur, le pauvre !
Des personnes sont plus posées que d'autres. Il ne serait pas correct pour une personne sachant retrouver son sang froid après l'agression de s'acharner volontairement sur l'agresseur par vengeance. Mais il est un fait que certaines, même si l'agresseur est hors d'état de nuire, pourraient éventuellement, par désenparement total, continuer à lui donner des coups. C'est deux situations bien distinctes du fait qu'elle est vécue par deux personnes toutes aussi différentes.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 07 juil. 2008 14:33

Message par Zouzouspetals

Nhoj a écrit : Et le rapport avec notre sujet ? Je ne présage rien du tout. Vous m'avez demandé ce que signifiait l'autodéfense maîtrisée je vous ait répondu au travers d'un exemple.
Des personnes sont plus posées que d'autres. Il ne serait pas correct pour une personne sachant retrouver son sang froid après l'agression de s'acharner volontairement sur l'agresseur par vengeance. Mais il est un fait que certaines, même si l'agresseur est hors d'état de nuire, pourraient éventuellement, par désenparement total, continuer à lui donner des coups. C'est deux situations bien distinctes du fait qu'elle est vécue par deux personnes toutes aussi différentes.
En réalité, le sujet confond, sous le terme d'autodéfense, deux choses distinctes : 1) le fait de se défendre, ou de défendre des proches, au moment d'une agression ; 2) les techniques et cours de self-defense.

J'ai demandé si les TJ pouvaient apprendre le self-defense, pas si, agressés, ils étaient autorisés à se défendre.

Parce que, que l'autodéfense soit permise ou pas par son autorité religieuse, en face d'une agression, on a instinctivement tendance à se défendre, à lutter pour sa survie (s'il s'agit bien de menace de mort) ; en ce cas, en l'absence de préparation, ça peut vite devenir sanglant (d'un côté ou de l'autre).

Croyez-vous que si votre vie ou celle d'un de vos proches est menacée, vous allez commencer par réfléchir aux conseils donnés par Réveillez-vous ? Croyez-vous que vous parviendrez à conserver votre calme, à maîtriser calmement votre adversaire puis votre colère, votre panique, vos tremblements ? Croyez-vous que si vous blessez même grièvement voire tuez quelqu'un qui a attenté à votre vie, vous soyez accusé et jugé coupable ?

D'après l'article cité, la seule autodéfense permise aux TJ est celle qu'on ne peut ni empêcher, ni maîtriser sans entraînement (l'instinct de survie) ; d'où le paradoxe, me semble-t-il de parler d'une "autodéfense maîtrisée" à ceux à qui l'on "déconseille" fortement l'apprentissage du self-defense.

PS : Ne prenez pas ce "vous" que j'utilise pour une interpellation personnelle, Nhoj ; j'ai tendance à utiliser un "vous" collectif, désincarné.
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Ecrit le 07 juil. 2008 15:49

Message par Nhoj

J'avais lancé le sujet sur l'autodéfense en cas d'agression, mais il fût en partie dévié sur les sports de combats.
Parce que, que l'autodéfense soit permise ou pas par son autorité religieuse, en face d'une agression, on a instinctivement tendance à se défendre, à lutter pour sa survie (s'il s'agit bien de menace de mort) ; en ce cas, en l'absence de préparation, ça peut vite devenir sanglant (d'un côté ou de l'autre).
Puis c'est naturel aussi. On ne va pas dire à son agresseur "va-y ma religion m'interdit de lever la main sur toi". Sans quoi, tout les agresseurs visiteraient les Témoins de Jéhovah. :lol:
Croyez-vous que si votre vie ou celle d'un de vos proches est menacée, vous allez commencer par réfléchir aux conseils donnés par Réveillez-vous ? Croyez-vous que vous parviendrez à conserver votre calme, à maîtriser calmement votre adversaire puis votre colère, votre panique, vos tremblements ? Croyez-vous que si vous blessez même grièvement voire tuez quelqu'un qui a attenté à votre vie, vous soyez accusé et jugé coupable
Vous n'êtes pas Témoin de Jéhovah et sa se voit. Je ne vois pas comment vous pouvez dire ce qu'une personne devrait ressentir ou pas.

Qui plus est, si vous relisez mon précédent message, j'ai dis que s'acharner par vengeance était différent d'une perte totale de moyens qui engendrait un acharnement et que Dieu le comprendrait bien.
la seule autodéfense permise aux TJ est celle qu'on ne peut ni empêcher, ni maîtriser sans entraînement (l'instinct de survie) ; d'où le paradoxe, me semble-t-il de parler d'une "autodéfense maîtrisée" à ceux à qui l'on "déconseille" fortement l'apprentissage du self-defense.
Il est dit cela pour soulager ceux qui pourraient redouter ce genre de situation ou ceux qui s'en veulent par après.
Ne prenez pas ce "vous" que j'utilise pour une interpellation personnelle, Nhoj ; j'ai tendance à utiliser un "vous" collectif, désincarné.
Pas de problème, je répondrai par "nous" alors ;-).
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 07 juil. 2008 17:23

Message par Zouzouspetals

Nhoj a écrit :J'avais lancé le sujet sur l'autodéfense en cas d'agression, mais il fût en partie dévié sur les sports de combats.
Sans doute parce que l'autodéfense en cas d'agression va de soi, il n'y a pas là grand chose à débattre. En revanche, sur les sports de combats ou les techniques d'autodéfense...
Nhoj a écrit : Puis c'est naturel aussi. On ne va pas dire à son agresseur "va-y ma religion m'interdit de lever la main sur toi". Sans quoi, tout les agresseurs visiteraient les Témoins de Jéhovah. :lol:
En même temps, si vous distribuez trop de ce fameux Réveillez-vous, et qu'ils comprennent que tous les TJ vont s'efforcer d'en rester avec eux à une "autodéfense maîtrisée", ils auront moins de risque à venir chez vous : "Mieux vaut agresser les TJ, ils peuvent riposter mais eux au moins, ils évitent de blesser ou de tuer." :lol:
Nhoj a écrit : Vous n'êtes pas Témoin de Jéhovah et sa se voit. Je ne vois pas comment vous pouvez dire ce qu'une personne devrait ressentir ou pas.

Qui plus est, si vous relisez mon précédent message, j'ai dis que s'acharner par vengeance était différent d'une perte totale de moyens qui engendrait un acharnement et que Dieu le comprendrait bien.
Je ne prétends pas dire ce qu'une "personne devrait ressentir ou pas. Je dis seulement que bien malin celui qui sait à l'avance comment il réagira en cas d'agression. Parler d'une "autodéfense maîtrisée" des TJ suppose deux idées préconçues : 1) que les TJ seraient capables de se maîtriser face à un agresseur ; 2) que même sans entraînement, ils auraient le dessus dans la lutte. ;-)
Personnellement, je ne sais pas comment je réagirais si j'étais agressée ; mais je trouve la situation décrite dans le RV par trop irréelle.
Parce que je pense qu'en cas d'agression grave, on ne réfléchit pas, on réagit comme on peut (sauf si l'on s'est entraîné suffisamment longtemps pour pouvoir maîtriser ses instincts de survie).
Nhoj a écrit : Il est dit cela pour soulager ceux qui pourraient redouter ce genre de situation ou ceux qui s'en veulent par après.
L'expression "légitime défense", vous connaissez ?
Nhoj a écrit : Pas de problème, je répondrai par "nous" alors ;-).
Pas de problème ; si cela peut vous faire plaisir.
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17740
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Ecrit le 08 juil. 2008 02:32

Message par medico

Je dis seulement que bien malin celui qui sait à l'avance comment il réagira en cas d'agression. Parler d'une "autodéfense maîtrisée" des TJ suppose deux idées préconçues : 1) que les TJ seraient capables de se maîtriser face à un agresseur
les idées préconçues c'est vous qui les avez car un chrétien doit cultiver aussi la maitrise de soi qui est un fruit de l'esprit .
(Galates 5:22-23) [...] , 23 douceur, maîtrise de soi. Contre de telles choses il n’y a pas de loi [...]
avec une maitrise de soi bien des situations peuvent changer face a quelqu'un qui nous veux du mal.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org
http://jehovah.forum-religion.org/search.php

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 08 juil. 2008 04:43

Message par Zouzouspetals

medico a écrit : les idées préconçues c'est vous qui les avez car un chrétien doit cultiver aussi la maitrise de soi qui est un fruit de l'esprit .
(Galates 5:22-23) [...] , 23 douceur, maîtrise de soi. Contre de telles choses il n’y a pas de loi [...]
avec une maitrise de soi bien des situations peuvent changer face a quelqu'un qui nous veux du mal.
Ce n'est pas parce que les chrétiens sont encouragés à cultiver la maîtrise qu'ils réagiront automatiquement bien face à un agresseur.
Je ne vois pas en quoi ce serait une idée préconçue que de supposer que tous les TJ ne vont pas se comporter de façon similaire, à savoir par une "autodéfense maîtrisée", en cas d'atteinte à leur vie.

Même l'article en question, après avoir mentionné une "autodéfense maîtrisée" évoquait le fait que l'agresseur pouvait être grièvement blessé, voire tué, accidentellement et non-intentionnellement. Ce qui, au passage, confirme que le(s) rédacteur(s) de cet article d'une part ne croit(ent) pas que tous les TJ pourraient maîtriser leur autodéfense, et d'autre part font preuve de suffisamment d'optimiste pour n'envisager des blessures graves ou la mort que pour l'agresseur, et non pas pour l'agressé (ce qui risque pourtant d'être plus souvent le cas, surtout sans entraînement préalable).
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Ecrit le 08 juil. 2008 07:03

Message par Nhoj

En même temps, si vous distribuez trop de ce fameux Réveillez-vous, et qu'ils comprennent que tous les TJ vont s'efforcer d'en rester avec eux à une "autodéfense maîtrisée", ils auront moins de risque à venir chez vous : "Mieux vaut agresser les TJ, ils peuvent riposter mais eux au moins, ils évitent de blesser ou de tuer."
Comme dit précédemment, pour moi l'autodéfense maîtrisée n'évoque pas le fait de se dire "tient il m'agresse, mais allons-y molo".
Parler d'une "autodéfense maîtrisée" des TJ suppose deux idées préconçues : 1) que les TJ seraient capables de se maîtriser face à un agresseur ; 2) que même sans entraînement, ils auraient le dessus dans la lutte.
Non et non. :-)
mais je trouve la situation décrite dans le RV par trop irréelle.
Parce que je pense qu'en cas d'agression grave, on ne réfléchit pas, on réagit comme on peut (sauf si l'on s'est entraîné suffisamment longtemps pour pouvoir maîtriser ses instincts de survie).
Si vous relisez l'article, vous verrez que jamais il ne parle de maîtrise pendant l'attaque. Il dit que le but devrait être de se protéger, ce qui exclut le fait de s'acharner volontairement en étant clair d'esprit une fois l'agresseur l'agresseur à terre si on parvient à le maîtriser.
L'expression "légitime défense", vous connaissez ?
Elle est inclue dans l'article ma chère. :-)

L'avez-vous lu entièrement ?

Puis vous croyez que parce qu'une loi humaine nous donne raison, loi changeante à travers les pays, que la personne en question n'aura pas de culpabilité ?
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 08 juil. 2008 16:07

Message par Zouzouspetals

Nhoj a écrit : Comme dit précédemment, pour moi l'autodéfense maîtrisée n'évoque pas le fait de se dire "tient il m'agresse, mais allons-y molo".
Non et non. :-)
Si vous relisez l'article, vous verrez que jamais il ne parle de maîtrise pendant l'attaque. Il dit que le but devrait être de se protéger, ce qui exclut le fait de s'acharner volontairement en étant clair d'esprit une fois l'agresseur l'agresseur à terre si on parvient à le maîtriser.
Elle est inclue dans l'article ma chère. :-)

L'avez-vous lu entièrement ?

Puis vous croyez que parce qu'une loi humaine nous donne raison, loi changeante à travers les pays, que la personne en question n'aura pas de culpabilité ?
Nhoj, je crois que vous devriez suivre votre propre conseil, et relire l'article du RV.
Car, contrairement à ce que vous semblez en avoir compris, "l'autodéfense maîtrisée" dont il parle désigne justement de la maîtrise pendant l'attaque.
Antépénultième paragraphe : "la Bible montre qu'en cas d'agression physique quelqu'un peut se défendre ou défendre sa famille. Il peut parer les coups, contenir son agresseur ou même lui porter un coup pour l'étourdir ou le mettre hors d'état de nuire. Son intention devrait être de neutraliser son adversaire ou de mettre un terme à l'agression."
Il s'agit donc bien ici de la réaction pendant l'agression, pas d'un acharnement ou d'une vengeance après la neutralisation de l'agresseur.

Ce passage conseille donc à tous les TJ de se défendre, mais sans faire trop de mal ; et cette riposte n'est d'ailleurs autorisée que si votre vie même ou celle de votre famille est menacée, pas en cas de vol.

Cette position du RV me semble par trop simpliste, pour plusieurs raisons :
- tout d'abord, elle n'envisage que deux cas : le vol et la menace de mort. Or, comme quelqu'un l'a signalé sur ce fil, qu'en est-il d'une femme menacée de viol ? Doit-elle attendre qu'après l'avoir violée, son agresseur tente de la tuer pour pouvoir réagir ? Ou doit-elle se défendre, même si sa vie n'est pas en danger ?
- en outre, confortée par l'illustration, elle n'imagine qu'un seul assaillant, dont le chef de famille parviendrait à venir à bout. Personnellement, j'ai du mal à concevoir qu'un agresseur peut-être armé, en tout cas déterminé, mal-intentionné et bénéficiant de l'effet de surprise et de la peur d'une gentille famille TJ, puisse par la seule intervention du mari (qui n'a pourtant reçu aucun entraînement spécifique), se retrouver "étourdi", neutralisé ou en fuite. Sans compter que les agresseurs n'opèrent pas toujours tout seuls.
- enfin, elle suppose que même en cas d'agression, la force tranquille TJ l'emporte : non content de posséder la science infuse du self-défense, le chef de famille serait en outre capable de faire preuve de contrôle dans la riposte, "d'autodéfense maîtrisée". Comment ? Par l'opération du saint esprit ?

Franchement, après avoir lu un tel article, vous sentez-vous mieux préparé à faire face à une agression ? Etes-vous rassuré, instruit, renseigné ? Quel profit en retirez-vous ? Excepté bien sûr l'intérêt de pouvoir vous cacher derrière lui pour ne pas répondre à la question posée sur ce fil : les TJ (certains en tout cas, pas obligatoirement tous), peuvent-ils apprendre des techniques d'autodéfense ?
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Ecrit le 08 juil. 2008 16:43

Message par Nhoj

Nhoj, je crois que vous devriez suivre votre propre conseil, et relire l'article du RV.
Car, contrairement à ce que vous semblez en avoir compris, "l'autodéfense maîtrisée" dont il parle désigne justement de la maîtrise pendant l'attaque.
Antépénultième paragraphe : "la Bible montre qu'en cas d'agression physique quelqu'un peut se défendre ou défendre sa famille. Il peut parer les coups, contenir son agresseur ou même lui porter un coup pour l'étourdir ou le mettre hors d'état de nuire. Son intention devrait être de neutraliser son adversaire ou de mettre un terme à l'agression."
Il s'agit donc bien ici de la réaction pendant l'agression, pas d'un acharnement ou d'une vengeance après la neutralisation de l'agresseur.
Vous passez d'un point à l'autre : vous parliez dans votre précédent message de "légitime défense" que vous avanciez ne pas figurer dans notre article alors que cet aspect est bel et bien présent.

Et personnellement, j'ai déjà été victime d'une agression dans la rue, c'était un mardi soir de juillet, je m'en souviens encore, j'avais été acheter une glace, il faisait bien chaud, bref. Le gars en question, pour je ne sais quelles raisons, a commencé à essayer de m'atteindre avec des prises de karaté, j'ai esquivé puis, plutôt que de laisser libre à mon énervement j'ai prié Dieu en une fraction de seconde pour lui demander d'agir sagement et me suis retiré tout calmement. Donc oui, on peut dans une certaine mesure encore réfléchir même en situation critique. Qui plus est, je ne suis pas entraîné aux sports de combat, je suis resté lucide.
tout d'abord, elle n'envisage que deux cas : le vol et la menace de mort. Or, comme quelqu'un l'a signalé sur ce fil, qu'en est-il d'une femme menacée de viol ? Doit-elle attendre qu'après l'avoir violée, son agresseur tente de la tuer pour pouvoir réagir ? Ou doit-elle se défendre, même si sa vie n'est pas en danger ?
Bien moi je vous reconseille encore de vous tourner vers l'article : il y a une phrase en grand en haut de la page 11 qui dit : La Bible montre qu'en cas d'agression physique quelqu'un peut se défendre ou défendre sa famille. Le viol est une agression physique. Quand quelqu'un vous vous saisit l'agression est là. Je trouve que la vie dans ce monde est déjà assez triste pour certains pour encore passer en revue tout les cas de figure, sachant que nombre de points en général sont laissés à la libre appréciation de tout un chacun, que chaque action n'est pas dictée par les Témoins.
- en outre, confortée par l'illustration, elle n'imagine qu'un seul assaillant, dont le chef de famille parviendrait à venir à bout. Personnellement, j'ai du mal à concevoir qu'un agresseur peut-être armé, en tout cas déterminé, mal-intentionné et bénéficiant de l'effet de surprise et de la peur d'une gentille famille TJ, puisse par la seule intervention du mari (qui n'a pourtant reçu aucun entraînement spécifique), se retrouver "étourdi", neutralisé ou en fuite. Sans compter que les agresseurs n'opèrent pas toujours tout seuls.
Hé bien dans ce cas, le chef de famille fera son possible pour "collaborer" avec les agresseurs et leur fournir ce qu'ils demandent pour avoir la vie sauve. Vous revenez plusieurs fois avec ce point, et je ne comprend pas pourquoi.
- enfin, elle suppose que même en cas d'agression, la force tranquille TJ l'emporte : non content de posséder la science infuse du self-défense, le chef de famille serait en outre capable de faire preuve de contrôle dans la riposte, "d'autodéfense maîtrisée". Comment ? Par l'opération du saint esprit ?
Nous n'avons la science infuse de rien du tout.

La Bible, Parole de Dieu nous aide dans tous les aspects de notre vie. Sa me fait penser à un frère de ma congrégation qui s'est fait shooter littéralement dedans une fois en prédication et qui est resté d'un calme ahurissant. Il a montré qu'il n'avait pas peur, mais est resté serein. L'agresseur d'ailleurs en est resté là, il devait être étonné. Puis il a continué à prêcher et est, à la fin de la prédication, aller porter plainte au bureau de police.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -

Zouzouspetals

Avatar du membre

Messages : 2205
Enregistré le : 23 oct. 2007 14:35
Localisation : Paris, France

Ecrit le 08 juil. 2008 18:08

Message par Zouzouspetals

Nhoj a écrit : Vous passez d'un point à l'autre : vous parliez dans votre précédent message de "légitime défense" que vous avanciez ne pas figurer dans notre article alors que cet aspect est bel et bien présent.
Nhoj, je n'ai jamais dit que la "légitime défense" ne figurait pas dans l'article ; je dis qu'il n'est nul besoin d'un article aussi général pour savoir que l'on a le droit de se défendre en cas d'agression, que la "légitime défense" ne manifeste pas un goût particulier pour la violence, mais un instinct de survie.
Nhoj a écrit :Et personnellement, j'ai déjà été victime d'une agression dans la rue, c'était un mardi soir de juillet, je m'en souviens encore, j'avais été acheter une glace, il faisait bien chaud, bref. Le gars en question, pour je ne sais quelles raisons, a commencé à essayer de m'atteindre avec des prises de karaté, j'ai esquivé puis, plutôt que de laisser libre à mon énervement j'ai prié Dieu en une fraction de seconde pour lui demander d'agir sagement et me suis retiré tout calmement. Donc oui, on peut dans une certaine mesure encore réfléchir même en situation critique. Qui plus est, je ne suis pas entraîné aux sports de combat, je suis resté lucide.
Je ne dis pas non plus que l'on perd forcément tout sang-froid lors d'une agression. Mais que, comme pour tout, il est plus facile de bien réagir à quelque chose à quoi l'on s'est un minimum préparé qu'à l'inconnu qui nous tombe dessus par surprise.
Nhoj a écrit : Bien moi je vous reconseille encore de vous tourner vers l'article : il y a une phrase en grand en haut de la page 11 qui dit : La Bible montre qu'en cas d'agression physique quelqu'un peut se défendre ou défendre sa famille. Le viol est une agression physique. Quand quelqu'un vous vous saisit l'agression est là. Je trouve que la vie dans ce monde est déjà assez triste pour certains pour encore passer en revue tout les cas de figure, sachant que nombre de points en général sont laissés à la libre appréciation de tout un chacun, que chaque action n'est pas dictée par les Témoins.
Entre passer en revue tous les cas de figure, et n'en énoncer que deux particuliers (le vol à main armée et l'agression par un assaillant suffisamment faiblard pour être neutralisé), il y a tout de même de la marge. Et si "ce monde est déjà assez triste pour certains pour encore passer en revue tout les cas de figure", pourquoi même s'intéresser à un tel sujet ? Ne faudrait-il aborder que des thèmes plaisants, ou réduire les sujets graves à la portion congrue pour ne pas raviver la tristesse de certains ? N'est-ce pas là la politique de l'autruche ?
Nhoj a écrit : Hé bien dans ce cas, le chef de famille fera son possible pour "collaborer" avec les agresseurs et leur fournir ce qu'ils demandent pour avoir la vie sauve. Vous revenez plusieurs fois avec ce point, et je ne comprend pas pourquoi.
Parce que cela n'a rien de réaliste. Combien de TJ agressés le sont par un seul homme ? Combien de TJ agressés parviennent à neutraliser leur agresseur ?
Nhoj a écrit : Nous n'avons la science infuse de rien du tout.
C'est bien d'en prendre conscience ; malheureusement, ce n'est apparemment pas ce que croit(ent) le(s) rédacteur(s) de l'article du RV. Car c'est bien joli d'écrire : "la Bible montre qu'en cas d'agression physique quelqu'un peut se défendre ou défendre sa famille. Il peut parer les coups, contenir son agresseur ou même lui porter un coup pour l'étourdir ou le mettre hors d'état de nuire. Son intention devrait être de neutraliser son adversaire ou de mettre un terme à l'agression." Mais, dans la pratique, comment faites-vous pour parvenir à un tel résultat ? Au-delà de ces quelques banalités, quels conseils précis avez-vous obtenus à la lecture de cet article ?
Nhoj a écrit :La Bible, Parole de Dieu nous aide dans tous les aspects de notre vie. Sa me fait penser à un frère de ma congrégation qui s'est fait shooter littéralement dedans une fois en prédication et qui est resté d'un calme ahurissant. Il a montré qu'il n'avait pas peur, mais est resté serein. L'agresseur d'ailleurs en est resté là, il devait être étonné. Puis il a continué à prêcher et est, à la fin de la prédication, aller porter plainte au bureau de police.
Visiblement, ce "frère" n'a pas la panique facile. Pensez-vous que son "calme ahurissant" soit attribuable à la Parole de Dieu, à son caractère à lui, ou même simplement au fait qu'il arrive parfois, dans certaines circonstances, on ne sait pas pourquoi, que l'on fasse preuve d'un calme olympien face au danger, quitte à trembler comme une feuille après ?
Pensez-vous surtout que cet exemple soit généralisable, applicable à tous les Témoins ?

Et pourquoi avez-vous complètement zappé les questions finales de mon précédent message ? "Franchement, après avoir lu un tel article, vous sentez-vous mieux préparé à faire face à une agression ? Etes-vous rassuré, instruit, renseigné ? Quel profit en retirez-vous ? Excepté bien sûr l'intérêt de pouvoir vous cacher derrière lui pour ne pas répondre à la question posée sur ce fil : les TJ (certains en tout cas, pas obligatoirement tous), peuvent-ils apprendre des techniques d'autodéfense ?"
Ne réponds pas à un homme stupide selon sa sottise, de peur que tu ne deviennes pareil à lui, toi aussi.
Réponds à un homme stupide selon sa sottise, de peur qu’il ne devienne un sage à ses yeux.
(Proverbes 26:4,5, TMN)

Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Ecrit le 09 juil. 2008 07:05

Message par Nhoj

je dis qu'il n'est nul besoin d'un article aussi général pour savoir que l'on a le droit de se défendre en cas d'agression, que la "légitime défense" ne manifeste pas un goût particulier pour la violence, mais un instinct de survie.
A toute chose il y a un après. Si un Témoin de Jéhovah en viendrait, sans le vouloir, à tuer son agresseur, ce genre d'article pourrait le réconforter.
Mais que, comme pour tout, il est plus facile de bien réagir à quelque chose à quoi l'on s'est un minimum préparé qu'à l'inconnu qui nous tombe dessus par surprise
Le problème est que les agresseurs ne préviennent pas. Dans ce cas, la force mentale que peut insuffler les principes bibliques peuvent être d'un grand recourt. Je l'ai déjà vérifié et d'autres Témoins aussi.
Entre passer en revue tous les cas de figure, et n'en énoncer que deux particuliers (le vol à main armée et l'agression par un assaillant suffisamment faiblard pour être neutralisé), il y a tout de même de la marge. Et si "ce monde est déjà assez triste pour certains pour encore passer en revue tout les cas de figure", pourquoi même s'intéresser à un tel sujet ?
L'article parles des agressions physiques, ce qui inclut plus que deux cas de figure. (voir la phrase que j'ai copiée).

Pourquoi s'y intéresser ? Parce que sa peut arriver. Alors parlons en, mais modérément. Pas besoin de consacrer les 32 pages de notre revue à cela. L'article est court, bref, mais tranchant.
Ne faudrait-il aborder que des thèmes plaisants, ou réduire les sujets graves à la portion congrue pour ne pas raviver la tristesse de certains ?
Nos articles sont basés sur notre espérance et sur les promesses bibliques. Seulement, tant que nous sommes dans ce monde, il faut savoir y survivre et on survit en étant préparé, cela va de soi.
Parce que cela n'a rien de réaliste. Combien de TJ agressés le sont par un seul homme ? Combien de TJ agressés parviennent à neutraliser leur agresseur ?
Vous n'avez pas saisit le but de l'article. L'article n'a pas prédit des évènements mais a donné des conseils pour "au cas où".
C'est bien d'en prendre conscience
Jamais nous ne l'avons prétendu.
Mais, dans la pratique, comment faites-vous pour parvenir à un tel résultat ? Au-delà de ces quelques banalités, quels conseils précis avez-vous obtenus à la lecture de cet article ?
La dernière phrase résume bien le tout: l'intention est de mettre terme à l'agression et ça, tout le monde peut y arriver. Nous ne sommes pas bagarreurs, mais quant il s'agit de survivre la bible démontre que l'ont peut faire usage de la force. Ne plus avoir l'intention de mettre un terme à l'agression c'est, comme je l'ai déjà dit, si nous sommes parvenu à immobiliser l'agresseur, lui shooter dedans encore et encore.
Visiblement, ce "frère" n'a pas la panique facile. Pensez-vous que son "calme ahurissant" soit attribuable à la Parole de Dieu, à son caractère à lui, ou même simplement au fait qu'il arrive parfois, dans certaines circonstances, on ne sait pas pourquoi, que l'on fasse preuve d'un calme olympien face au danger, quitte à trembler comme une feuille après ?
La Parole de Dieu et l'esprit de Dieu y sont pour beaucoup. Un frère de ma congrégation faisait avant d'être Témoin de la boxe. Il était extrêmement violent et rageur. Et maintenant il est doux comme un agneau. Il est certain que la Bible nous aide à avoir une hygiène de vie qui plaît à Dieu.
Et pourquoi avez-vous complètement zappé les questions finales de mon précédent message
Parce que je n'aime pas les interrogatoires et parce que je devais retourner travailler, ce que je vais faire à présent.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités