L'enfer et le paradis

Forum : Discutions libres
Répondre
issa

Avatar du membre

Messages : 8
Enregistré le : 25 nov. 2009 13:35

Contact :

L'enfer et le paradis

Ecrit le 29 nov. 2009 10:01

Message par issa

Pouvez vous me dire pourquoi les témoins de Jéhovah ne croient pas en un lieu de tourment éternel?

Qu'est-ce qui peut bien arriver de pire que la mort à un incrédule ?

Je m'explique: le soir avant de dormir Mr Dupont a sur ma mauvaise conscience, qu'il j'ai tué de sang froit un couple et abattu froidement leurs enfants et même violé ceci. C'est une tuerie trés grave n'est-ce pas ? Et avoir mangé et bu, celui-ci ce couche comme si rien n'était, et la nuit même la mort me surprend et la c'est le vide le néant complet ?

Mr Durand quant à lui est bon père de famille, il est chrétien, mais pas témoins de Jéhovah en l'occurence, mais il adore Dieu et pratique et exerce la foi et la misérircode. La nuit, avant de dormir, il s'en remet à son créateur, mais il décéde la même nuit que mr Dupont, c'est la trou noir, il s'est endormi a tout jamais ?

Mr Jacques est témoins de Jéhovah, il est baptisé, il pratique de bonne seuvres, et il décéde la même nuit que les deux précédents. Ou va t'il s v p ?

s v p, expliquez moi ou vont ces 3 personnes ?

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17701
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Re: L'enfer et le paradis

Ecrit le 29 nov. 2009 14:03

Message par medico

tout simplement que la bible n'enseigne pas cela et l'enfer n'est pas un lieu de tourments mais c'est simplement la tombe .
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org
http://jehovah.forum-religion.org/search.php

Czana

Avatar du membre

Messages : 2385
Enregistré le : 31 oct. 2008 18:01
Localisation : France

Re: L'enfer et le paradis

Ecrit le 29 nov. 2009 14:51

Message par Czana

Je m'explique: le soir avant de dormir Mr Dupont a sur ma mauvaise conscience, qu'il j'ai tué de sang froit un couple et abattu froidement leurs enfants et même violé ceci. C'est une tuerie trés grave n'est-ce pas ? Et avoir mangé et bu, celui-ci ce couche comme si rien n'était, et la nuit même la mort me surprend et la c'est le vide le néant complet ?
Difficile pour moi de comprendre qui a tué et qui est mort :roll:
J'aurais besoin d'éclaircissement.

Quoiqu'il en soit , la bible dit clairement que les morts ne se rendent compte de rien, ils cessent totalement d'exister.

En conséquence, à votre mort vous ne devenez pas une âme désincarnée. Et ceci pour la simple raison que votre corps de chair est un composant de votre âme. Quand le corps meurt, l’âme meurt, elle cesse d’exister. Vous ne devenez pas davantage un esprit ou ātma désincarné. Pourquoi? Parce que l’ātma est la force vitale impersonnelle ou esprit qui anime l’âme vivante et la rend à même de penser, de se mouvoir et de vivre. Que s’éteigne la force vitale ou ātma dans l’âme vivante, et ce sera comme lorsqu’on prive d’électricité une lampe. La lumière s’éteint. Où va-t-elle? Elle cesse tout simplement d’exister. Voilà pourquoi la mort est exactement le contraire de la vie. Et c’est la raison pour laquelle la mort a frappé l’humanité en châtiment de la désobéissance au Créateur de la vie.
Par conséquent, l’âme humaine est mortelle et non immortelle, autrement dit, elle est sujette à la mort et à l’extinction. Confirmant cela, la Bible déclare: “Voici, toutes les âmes — elles m’appartiennent. Comme l’âme du père, ainsi, pareillement, l’âme du fils — elles m’appartiennent. L’âme qui pèche, elle, elle mourra.” Ézéchiel 18:4.
Ainsi, la condition des morts est de loin différente de celle qu’ont imaginée les richis, les sages ou les gourous. La Bible, la Parole de Dieu, déclare avec autorité: “Ne mettez pas votre confiance dans les nobles, ni dans le fils de l’homme tiré du sol, à qui n’appartient point le salut. Son esprit sort, il retourne à son sol; en ce jour-là périssent ses pensées.” “Les vivants, en effet, se rendent compte qu’ils mourront; mais quant aux morts, ils ne se rendent compte de rien du tout, et ils n’ont plus de salaire, car leur souvenir est oublié. Tout ce que ta main trouve à faire, fais-le avec ta vigueur, car il n’y a ni œuvre, ni combinaison, ni connaissance, ni sagesse dans le Schéol, le lieu où tu vas.” — Psaume 146:3, 4; Ecclésiaste 9:5, 10.

Ainsi, la Bible enseigne que la mort entraîne la cessation totale de la pensée et de la conscience. La mort met fin à l’activité, au travail, à l’imagination, à la connaissance et à la sagesse. La mort est l’inexistence. Assurément, il n’y a pas de vie après la mort.
Les morts n’ayant pas d’existence consciente, l’enfer ne peut être un feu dans lequel les méchants sont tourmentés après leur mort. Dans ce cas, qu’est-ce que l’enfer ? L’examen de ce qui est arrivé à Jésus après sa mort nous aide à répondre à cette question. Luc, rédacteur de la Bible, relate : ‘ Il n’a pas été abandonné à l’hadès et sa chair n’a pas vu la corruption. ’ (Actes 2:31). Où était donc cet enfer dans lequel Jésus lui-même est allé ? L’apôtre Paul a écrit : “ Je vous ai transmis  que Christ est mort pour nos péchés selon les Écritures ; et qu’il a été enterré, oui qu’il a été relevé le troisième jour selon les Écritures. ” (1 Corinthiens 15:3, 4). Jésus était donc dans la tombe.
TJ baptisée et active

Yuuichi

Avatar du membre

Messages : 357
Enregistré le : 01 mars 2009 07:02

Re: L'enfer et le paradis

Ecrit le 29 nov. 2009 15:11

Message par Yuuichi

La Bible n'enseigne en aucun cas un lieu de tourment éternel, voilà pourquoi nous n'y croyons pas.

Ecclésiaste 9:10 "Tout ce que ta main trouve à faire, fais-le avec ta force, car il n’y a ni œuvre, ni plan, ni connaissance, ni sagesse dans le shéol, le lieu où tu vas."

Les humains qui ne connaissent pas les véritables dessins et commandements de Dieu, quoi qu'ils fassent, bonne ou mauvaises actions, seront ressuscités après l'intervention de Dieu sur ce monde, en attendant ils sont dans le "néant complet", comme tu dis.

Actes 24:15 : "et j’ai [cette] espérance envers Dieu, espérance que ces [hommes] nourrissent eux aussi, qu’il va y avoir une résurrection tant des justes que des injustes."

Une fois ressuscitées, ces personnes auront le choix de servir ou non Dieu, et prouveront leur bonne intentions par leur conduite.

Jean 5:28-29 : "Ne vous étonnez pas de cela, parce que l’heure vient où tous ceux qui sont dans les tombes de souvenir entendront sa voix et sortiront, ceux qui ont fait des choses bonnes, pour une résurrection de vie, ceux qui ont pratiqué des choses viles, pour une résurrection de jugement."

Jéhovah, le Dieu de la bible, est un Dieu d'amour, il est amour (1 Jean 4:8), il ne prendrait aucun plaisir en un lieu de torture pour les humains. Si l'humanité à sombré dans le péché, la faute en revient à Satan, Adam, et Eve, se sont les personnes dont la culpabilité est la plus lourde, et leur punition sera[à déjà été] la mort. La rétribution des pécheurs est simplement la mort.

Romains 6:23 : "Car le salaire que paie le péché, c’est la mort, mais le don que Dieu donne, c’est la vie éternelle par Christ Jésus notre Seigneur."

Chaque humain apprenant les dessins et préceptes de Dieu a donc la possibilité de se repentir, changer de conduite, et ainsi être approuvé par Dieu et nourrir l'espérance de la vie éternelle.

2 Pierre 3:9 : "Jéhovah n’est pas lent en ce qui concerne sa promesse, comme certains considèrent la lenteur, mais il est patient avec vous, parce qu’il ne veut pas que qui que ce soit périsse, mais il veut que tous parviennent à la repentance."

Ce monde git au pouvoir de Satan (1 Jean 5:19), c'est lui qui à poussé les humains à des atrocités telles que celles que tu cites, à une telle perte de la morale et des valeurs. Satan veut que les humains souffrent, mais pas Dieu. Ce que Dieu veut c'est que chaque humain puisse se repentir et bénéficier de ses dessins.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -


2 Corinthiens 4 : 16 à 18
C’est pourquoi nous ne renonçons pas ; au contraire, même si l’homme que nous sommes extérieurement dépérit, à coup sûr l’homme que nous sommes intérieurement se renouvelle de jour en jour.  Car bien que la tribulation soit momentanée et légère, elle produit pour nous une gloire dont le poids est de plus en plus extraordinaire et qui est éternelle ;  tandis que nous fixons nos yeux, non pas sur les choses qui se voient, mais sur celles qui ne se voient pas. Car les choses qui se voient sont temporaires, mais celles qui ne se voient pas sont éternelles.

gen

Avatar du membre

Messages : 201
Enregistré le : 03 août 2007 04:13

Re: L'enfer et le paradis

Ecrit le 30 nov. 2009 12:34

Message par gen

les morts ont reçu leur salaire car il est dit :

(Romains 6:23) 23 Car le salaire que paie le péché, c’est la mort [...]

donc celui qui est mort:
(Romains 6:7) 7 Car celui qui est mort a été acquitté de [son] péché.


en fait la bible s'adresse aux vivants et non aux morts et elle nous montre que lors de l'intervention on peut rester vivant

le jugement se fera après la résurrection selon ce que les individu décideront , pour l'instant Dieu ferme les yeux sur ceux qui sont mort, il les ressuscitera tous sauf ceux qui ont péché contre l'esprit
on peut le comprendre quand on lis :
(Jean 5:28-29) 28 Ne vous étonnez pas de cela, parce que l’heure vient où tous ceux qui sont dans les tombes de souvenir entendront sa voix 29 et sortiront, ceux qui ont fait des choses bonnes, pour une résurrection de vie, ceux qui ont pratiqué des choses viles, pour une résurrection de jugement.

il faut bien comprendre ces point et on peut être heureux que Dieu agisse de cette façon, ne croyez vous pas?
Témoin de Jéhovah baptisé et actif

strain

Avatar du membre

Messages : 80
Enregistré le : 09 juil. 2008 16:51

Re: L'enfer et le paradis

Ecrit le 02 déc. 2009 06:19

Message par strain

issa a écrit :Pouvez vous me dire pourquoi les témoins de Jéhovah ne croient pas en un lieu de tourment éternel?

Qu'est-ce qui peut bien arriver de pire que la mort à un incrédule ?

Je m'explique: le soir avant de dormir Mr Dupont a sur ma mauvaise conscience, qu'il j'ai tué de sang froit un couple et abattu froidement leurs enfants et même violé ceci. C'est une tuerie trés grave n'est-ce pas ? Et avoir mangé et bu, celui-ci ce couche comme si rien n'était, et la nuit même la mort me surprend et la c'est le vide le néant complet ?

Mr Durand quant à lui est bon père de famille, il est chrétien, mais pas témoins de Jéhovah en l'occurence, mais il adore Dieu et pratique et exerce la foi et la misérircode. La nuit, avant de dormir, il s'en remet à son créateur, mais il décéde la même nuit que mr Dupont, c'est la trou noir, il s'est endormi a tout jamais ?

Mr Jacques est témoins de Jéhovah, il est baptisé, il pratique de bonne seuvres, et il décéde la même nuit que les deux précédents. Ou va t'il s v p ?

s v p, expliquez moi ou vont ces 3 personnes ?

Bonjour,

L’“ enfer de feu ” est un des enseignements fondamentaux de la chrétienté depuis de nombreux siècles.

Les Écritures disent-elles que l’âme survit à la mort du corps?

“Le concept d’‘âme’, au sens d’une réalité purement spirituelle ou immatérielle, distincte du ‘corps’, (...) n’existe pas dans la Bible.” — La Parole de Dieu (Paris, 1960) de Georges Auzou, professeur d’Écriture sainte au grand séminaire de Rouen, p. 128.
“Bien que le mot hébreu nèfèsh [dans les Écritures hébraïques] soit fréquemment traduit par ‘âme’, ce serait une erreur de lui donner une signification grecque. Jamais nèfèsh (...) n’est envisagé comme pouvant opérer séparément du corps. Dans le Nouveau Testament, le terme grec psuchê est souvent rendu par ‘âme’, mais là aussi il faut se garder de lui accorder spontanément le sens que lui attribuaient les philosophes grecs. Il signifie normalement ‘vie’, ou ‘vitalité’, ou désigne dans certains cas notre ‘moi’.” — The Encyclopedia Americana (1977), tome XXV, p. 236.


Pourquoi y a-t-il confusion sur le sens que les Écritures donnent au mot enfer?

“Le fait que les premiers traducteurs de la Bible ont invariablement rendu par enfer le mot hébreu Schéol et les termes grecs Hadès et Géhenne, a été cause d’une grande confusion et d’interprétations erronées. La simple transcription de ces mots, par les traducteurs des éditions révisées de la Bible, n’a pas suffi à dissiper la confusion et les fausses conceptions.” — The Encyclopedia Americana (1942), tome XIV, p. 81.
Des traducteurs ont laissé leurs croyances personnelles influencer leur travail et n’ont pas été conséquents dans leur façon de rendre les termes originaux. Ainsi, 1) la version de Saci rend she’ôl par “enfer”, “tombeau” et “fond de la terre”; d’autre part, elle traduit haïdês par “enfer(s)”, et fait de même pour géénna. 2) La Bible des moines de Maredsous rend haïdês par “séjour des morts”, “souterrain séjour” ou “enfer(s)”; par ailleurs, elle écrit “séjour des morts” pour she’ôl et “géhenne” ou “enfer” pour géénna. 3) La Bible de l’abbé Crampon (1905) met “séjour des morts”, “scheol”, “sombre séjour” ou “sépulcre” pour she’ôl; “enfer(s)” ou “séjour des morts” pour haïdês; et “géhenne” ou “enfer” pour géénna. Cette façon de faire obscurcit la signification des vocables hébreu et grecs.


Selon la Bible, quelle est la punition du péché?

Rom. 6:23: “Le salaire que paie le péché, c’est la mort.”
Une fois que quelqu’un est mort, risque-t-il encore d’être puni pour ses péchés?
Rom. 6:7: “Celui qui est mort se trouve quitte de son péché

La notion de tourments éternels réservés aux méchants s’harmonise-t-elle avec la personnalité de Dieu?

Jér. 7:31: “Ils [les Judéens apostats] ont bâti les hauts lieux de Topheth qui est dans la vallée du fils de Hinnom, pour brûler leurs fils et leurs filles dans le feu, chose que je n’avais pas ordonnée et qui ne m’était pas montée au cœur.” (Si une telle pratique ne lui était jamais montée au cœur, c’est bien la preuve que Dieu ne s’y adonne pas lui-même sur une plus grande échelle.)
Illustration: Que penseriez-vous d’un père ou d’une mère qui appliquerait la main de son enfant contre une flamme pour le punir d’une mauvaise action? “Dieu est amour.” (I Jean 4:8). Dieu ferait-il ce qu’aucun père ni aucune mère sensés ne feraient? Certainement pas!


Quelles sont les origines de la croyance à un enfer de feu?

Dans la croyance babylonienne et assyrienne des temps antiques, l’“enfer (...) est dépeint comme un lieu plein d’horreurs où dominent des dieux et des démons particulièrement puissants et violents”. (The Religion of Babylonia and Assyria, Boston, 1898, de Morris Jastrow Jr., p. 581.) L’enfer de feu de la chrétienté a ses origines dans la religion de l’ancienne Égypte (The Book of the Dead, New Hyde Park, New York, 1960, préfacé par E. Wallis Budge, pp. 144, 149, 151, 153, 161). Le bouddhisme, qui remonte au VIe siècle avant notre ère, en est venu à enseigner l’existence d’un enfer brûlant et d’un enfer froid (The Encyclopedia Americana, 1977, tome XIV, p. 68). Des peintures de l’enfer que l’on peut voir en Italie, dans certaines églises catholiques, sont d’inspiration étrusque. — La civiltà etrusca (Milan, 1979) de Werner Keller, p. 389.
Mais il faut chercher bien plus loin les véritables origines de cette doctrine qui déshonore Dieu. Les croyances diaboliques rattachées à l’enfer en tant que lieu de tourments diffament Dieu et ont pour auteur le principal calomniateur de Dieu, le Diable (dont le nom signifie “calomniateur”), celui que Jésus a appelé “le père du mensonge”. — Jean 8:44.

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17701
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Re: L'enfer et le paradis

Ecrit le 02 déc. 2009 11:59

Message par medico

tout a fait enfer et géhene ne sont pas des synonymes.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org
http://jehovah.forum-religion.org/search.php

brigitte3

Avatar du membre

Messages : 249
Enregistré le : 10 juil. 2009 14:08
Localisation : FRANCE

Re: L'enfer et le paradis

Ecrit le 09 déc. 2009 12:39

Message par brigitte3

medico a écrit :tout a fait enfer et géhene ne sont pas des synonymes.
malheureusement beaucoup font l'amalgame sur cela!
(Jean 13:35) 35 Par là tous sauront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour entre vous. ”

le_dépressif

Avatar du membre

Messages : 626
Enregistré le : 20 avr. 2008 13:06

Re: L'enfer et le paradis

Ecrit le 02 janv. 2010 08:24

Message par le_dépressif

Dans la grosse Bible à référence, on a une note très intéressante. Lorsqu'on parle de Shéol ou d'Hadès (qui signifie tombe tout simplement) on a le mot latin qui est inferno. L'appendice du livre "qu'enseigne réellement la Bible?" nous dit qu'il n'y a pas de mot français qui a la même signification que shéol ! La Traduction du Monde nouveau, pour être le plus fidèle possible aux écritures, garde les thèmes grecs et hébreux afin de ne pas altérer la signification des versets !

La géhenne, du temps des juifs, était un lieu où on brûlait les ordures et les défunts qu'on jugeait indignes d'être enterrés. Ce mot géhenne est repris dans la Bible mais sa signification est symbolique. Elle signifie la destruction éternelle. C'est là qu'ira Satan, Adam, Ève, ceux qui ont péché contre l'Esprit Saint de Jéhovah, ainsi que ceux que Jéhovah juge capable de changer.

Ce qui s'oppose à la géhenne, c'est le shéol : la tombe. Quand l'ami de Jésus est mort, Jésus dit à ses apôtres "Lazare, notre ami s'est endormi, mais je vais là-bas pour le réveiller de son sommeil" (Jean 11:11). Ses apôtres ne comprennent pas l'image qu'utilise Jésus et lui disent que ce n'est pas grave, qu'il va bien finir par se réveiller. Plus loin Jésus répète plus explicitement "Lazare est mort" (Jean 11:14).
Quel grand pédagogue est Jésus ! Il emploie une comparaison très intéressante, il compare la mort au sommeil. Ce qui implique plusieurs choses.
Les morts sont inconscients, le roi Salomon dit bien "les morts ne savent rien". Ils ne souffrent pas donc ne peuvent pas être en enfer.
Et une dernière chose, la plus importante. Jésus compare la mort au sommeil, mais qu'implique le sommeil ? Un réveil !

Les morts qui sont dans le shéol seront ressucités ! Et auront le choix de servir Dieu pendant une période de 1000 ans qu'on appelle le millénium. Durant ce temps les humains seront parfaits et Satan ainsi que ses démons seront captifs. A la fin de cette période, Satan sera relâché et voudra détourner un maximum d'humains. Ceux qui auront fait le mauvais choix seront détruits définitivement avec Satan. Il ne restera plus que des serviteurs de Jéhovah.

Dans sa grande bonté Jéhovah donnera une deuxième chance à tous les humains, mais dans sa justice, il les éprouvera en libérant Satan pour prouver leur fidélité.

Donc pour répondre à ta question Issa : M. Durant et M. Jacques iront dans le shéol en attendant leurs résurrections. Quant à M. Dupont, c'est à Jéhovah de trancher si dans son coeur il y a une infime possibilité de le changer.
Ne me secouez pas. Je suis plein de larmes.

Nhoj

Avatar du membre

Messages : 7441
Enregistré le : 07 août 2007 16:04

Re: L'enfer et le paradis

Ecrit le 02 janv. 2010 17:09

Message par Nhoj

Très bonne remarque. Les traducteurs avaient vraiment le désir de faire retranscrire la Bible de manière la plus exacte qui soit.

Quand on voit que quasiment toutes les Bibles traduisent "sheol" "hadès" et "géhenne" par "enfer" ....
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17701
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Re: L'enfer et le paradis

Ecrit le 05 nov. 2012 16:59

Message par medico

LE LIEU UE L’ENFER.

Être dans le lieu n’appartient directement qu’à la quantité corporelle. Les substances spirituelles cependant peuvent avoir un certain contact avec cette quantité, et ainsi par elle se trouver en quelque manière dans le lieu. Les démons et les damnés, avant la résurrection, peuvent donc être dans l’enfer comme dans un lieu.

1° L’enfer est un lieu déterminé. — C’est certissima Ecclesiae doctrine, dit Mazzella, De Deo creante, p. 886; de loi catholique, dit Suarez, De angelis, 1. VIII,
c. XVI, n. 2, p. 1054.
ci.
1. Le fondement de cette affirmation se trouve dans l’Écriture. Il n’y a pas de doute que pour celle-ci le Se’ôl en général était un lieu spécial. Cf. Num., XVI, 31; Job, X, 21, 22, et souvent ailleurs; Ps. XLVIII, 18-20; liv, 16; LXII, 10, etc. Or si le Se’ôl est un lieu, a fortiori la géhenne, celle-ci étant d’ailleurs comme localisée au fond du Se’ôl. Ezech., XXVI, 26; Is., v, 14; XIV, 15; XXIV, 21, 22; Ps. XLVIII, 15. Dans le Nouveau Testament, il suffit de mentionner Matth., XIII, 42, 50; Luc, VIII, 31; XVI, 19, 31; Act., I, 25; Phil., II, 10; II Pet., II, 4; Apoc., IX, 11; XX, 1; v, 3, etc. On peut citer aussi tous les textes qui envoient au feu matériel, donc, occupant un lieu.

2. La tradition catholique est unanime. Il suffit de citer saint Augustin, Retract., II. 24; saint Jean Chrysostome, Homil., XLIX, L, ad papul.; saint Cyrille d’Alexandrie, In Is., 1. I, c. v ; saint Grégaire le Grand, Dial., 1. IV, c. XLIII. Le consentement des théologiens, la croyance ferme des fidèles et de toute l’Église sont manifestes. Cf. Bellarmin, De Christo, 1. IV, c. VIII sq. ;De purgatorio, 1. II, c. VI.

3. La raison naturelle n’a rien à dire ici, car, comme le remarque Suarez, loc, cit., n. 10, p. 1057, cette localisation des supplices des damnés ne dépend que de la libre volonté de Dieu. Il y a cependant des raisons de convenance. Celles de saint Thomas, Sum. theol., IIIae Suppl., q. LXIX, a. 1, sont influencées par la physique ancienne des lieux naturels, au proportionnellement convenables. Celles de Suarez, loc, cit., sont basées sur sa théorie de la création des anges intra mundum, c’est-à-dire sur sa théorie de la présence essentielle des anges en quelque lieu. Une raison plus solide sera tirée de la convenance de la punition par le feu corporel qui évidemment est localisé quelque part.

Et c’est ici un point où la révélation complète la raison. Celle-ci admet des supplices pour les méchants, celle-là ajoute qu’ils seront infligés en un lieu spécial avec du feu horrible : cela frappe davantage les hommes : raison de convenance pour nous.

Ce lieu est unique et identique pour tous les damnés: cela semble tout naturel; c’est la pensée traditionnelle fondée sur la façon de parler de la révélation écrite : une géhenne de feu où les impies sont précipités comme liés en gerbe, l’enfer, la géhenne, le lac de feu, l’abîme, la prison éternelle, etc.
http://jesusmarie.free.fr/elus_enfer_di ... lique.html
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org
http://jehovah.forum-religion.org/search.php

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 12 invités