l'église et la bible.

Forum : Discutions libres
Répondre
medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17725
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

l'église et la bible.

Ecrit le 24 avr. 2010 07:30

Message par medico

POURQUOI tant de gens ont-ils des préjugés à l’égard de la Bible ? Dans certains pays, l’explication pourrait bien tenir à l’existence pendant des siècles d’un instrument destiné à endiguer l’“ hérésie ” : l’Index des livres interdits.
L’Église catholique salue avec enthousiasme l’invention de l’imprimerie. Des papes vont même porter aux nues cet “ art divin ”, pour reprendre les termes de certains ecclésiastiques. Cependant, le haut clergé se rend vite compte que l’imprimerie sert aussi à répandre des idées contraires au catholicisme. À la fin du XVe siècle, des restrictions sont donc imposées dans plusieurs diocèses européens. L’imprimatur (autorisation d’imprimer) fait son apparition, et en 1515 le cinquième concile du Latran émet des directives en vue de régenter l’impression. Les transgresseurs risquent l’excommunication. Pourtant, surtout après la naissance de la Réforme, cela ne suffit pas à empêcher la circulation d’imprimés et de livres que l’Église juge dangereux pour la foi et pour la morale. Tandis que le XVIe siècle touche à sa fin, dans les sphères vaticanes on souhaite donc “ qu’il n’y ait plus d’imprimerie avant de nombreuses années ”.
Pour faire obstacle à “ ce torrent boueux de livres corrompus ” — comme le dira encore en 1951 un Jésuite italien — l’Église souhaite en dresser une liste dont tous les catholiques devront tenir compte. En 1542, l’Inquisition romaine est fondée. Apparemment, son premier acte officiel est un édit contre la liberté d’édition dans le domaine religieux. Lorsque l’ancien inquisiteur général, Gian Pietro Carafa, devient en 1555 le pape Paul IV, il ordonne immédiatement à une commission d’établir une liste des livres interdits. En 1559 est ainsi imprimé le premier Index des livres interdits.
Quels livres sont mis à l’index ?
L’Index est divisé en trois “ classes ”. La première répertorie tous les auteurs dont les ouvrages sont prohibés, quel que soit le sujet traité. La deuxième regroupe les titres d’ouvrages interdits, mais dont les auteurs ne sont pas condamnés par ailleurs. La troisième dénonce une longue liste d’œuvres anonymes. L’Index contient 1 107 censures, qui condamnent des auteurs d’ouvrages religieux, mais également d’autres formes de littérature. Un appendice dresse une liste des éditions interdites de la Bible, et stipule que toutes les traductions en langue vernaculaire sont prohibées.
Même si, dans certains endroits, la Bible a déjà été frappée d’interdit, “ avec ces restrictions étendues à l’ensemble du catholicisme, l’Église se prononce pour la première fois officiellement contre l’impression, la lecture et la possession du Livre saint en langue vernaculaire ”, explique Gigliola Fragnito, professeur d’histoire moderne à l’université de Parme. L’Index suscite une violente opposition, tant de la part des libraires et des éditeurs que de celle des gouvernements, pour lesquels l’imprimerie est une source de revenus. C’est pour cette raison, entre autres, qu’une nouvelle édition de l’Index voit le jour en 1564, à la suite du concile de Trente.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org
http://jehovah.forum-religion.org/search.php

VENT

Avatar du membre

Messages : 1642
Enregistré le : 29 août 2009 14:48

Re: l'église et la bible.

Ecrit le 24 avr. 2010 18:41

Message par VENT

medico a écrit :POURQUOI tant de gens ont-ils des préjugés à l’égard de la Bible ? Dans certains pays, l’explication pourrait bien tenir à l’existence pendant des siècles d’un instrument destiné à endiguer l’“ hérésie ” : l’Index des livres interdits.
L’Église catholique salue avec enthousiasme l’invention de l’imprimerie. Des papes vont même porter aux nues cet “ art divin ”, pour reprendre les termes de certains ecclésiastiques. Cependant, le haut clergé se rend vite compte que l’imprimerie sert aussi à répandre des idées contraires au catholicisme. À la fin du XVe siècle, des restrictions sont donc imposées dans plusieurs diocèses européens. L’imprimatur (autorisation d’imprimer) fait son apparition, et en 1515 le cinquième concile du Latran émet des directives en vue de régenter l’impression. Les transgresseurs risquent l’excommunication. Pourtant, surtout après la naissance de la Réforme, cela ne suffit pas à empêcher la circulation d’imprimés et de livres que l’Église juge dangereux pour la foi et pour la morale. Tandis que le XVIe siècle touche à sa fin, dans les sphères vaticanes on souhaite donc “ qu’il n’y ait plus d’imprimerie avant de nombreuses années ”.
Pour faire obstacle à “ ce torrent boueux de livres corrompus ” — comme le dira encore en 1951 un Jésuite italien — l’Église souhaite en dresser une liste dont tous les catholiques devront tenir compte. En 1542, l’Inquisition romaine est fondée. Apparemment, son premier acte officiel est un édit contre la liberté d’édition dans le domaine religieux. Lorsque l’ancien inquisiteur général, Gian Pietro Carafa, devient en 1555 le pape Paul IV, il ordonne immédiatement à une commission d’établir une liste des livres interdits. En 1559 est ainsi imprimé le premier Index des livres interdits.
Quels livres sont mis à l’index ?
L’Index est divisé en trois “ classes ”. La première répertorie tous les auteurs dont les ouvrages sont prohibés, quel que soit le sujet traité. La deuxième regroupe les titres d’ouvrages interdits, mais dont les auteurs ne sont pas condamnés par ailleurs. La troisième dénonce une longue liste d’œuvres anonymes. L’Index contient 1 107 censures, qui condamnent des auteurs d’ouvrages religieux, mais également d’autres formes de littérature. Un appendice dresse une liste des éditions interdites de la Bible, et stipule que toutes les traductions en langue vernaculaire sont prohibées.
Même si, dans certains endroits, la Bible a déjà été frappée d’interdit, “ avec ces restrictions étendues à l’ensemble du catholicisme, l’Église se prononce pour la première fois officiellement contre l’impression, la lecture et la possession du Livre saint en langue vernaculaire ”, explique Gigliola Fragnito, professeur d’histoire moderne à l’université de Parme. L’Index suscite une violente opposition, tant de la part des libraires et des éditeurs que de celle des gouvernements, pour lesquels l’imprimerie est une source de revenus. C’est pour cette raison, entre autres, qu’une nouvelle édition de l’Index voit le jour en 1564, à la suite du concile de Trente.
Je récapitule : l’“ hérésie ” c'est l’Index des livres interdits
L'imprimerie, c'est l'instrument qui sert à endiguer cette hérésie
Je veux bien un complément d'info car ça m'intéresse, mais j'ai du mal à comprendre, pourquoi tant de gens ont-ils des préjugés à l’égard de la Bible ? Dans certains pays. :shock:
Jean 3 : 8 Le vent souffle où il veut, et tu en entends le bruit, mais tu ne sais pas d’où il vient ni où il va. Ainsi est tout homme qui est né de l’esprit. ”

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17725
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Re: l'église et la bible.

Ecrit le 25 avr. 2010 05:26

Message par medico

La congrégation de l’Index est tout spécialement créée en 1571 pour assurer la révision de ce livre. Jusqu’à trois entités décideront conjointement quels ouvrages sont à bannir : la congrégation du Saint-Office, la congrégation de l’Index, et le maître du Sacré Palais, un dignitaire papal. Le chevauchement des responsabilités, conjugué à des désaccords sur la question de savoir s’il faut donner plus de pouvoir aux évêques qu’aux inquisiteurs locaux, sont quelques-unes des raisons pour lesquelles la publication du troisième catalogue des livres interdits sera différée. Préparé par la congrégation de l’Index et promulgué par Clément VIII en mars 1596, l’Index voit sa diffusion suspendue à la demande du Saint-Office ; il ne reparaîtra que pour condamner de manière encore plus péremptoire toute lecture de la Bible en langue vernaculaire.
À partir de cette édition, et malgré de continuelles mises à jour au fil des siècles, l’Index des livres interdits adopte une forme plus ou moins stable. De nombreux protestants, dont les œuvres y sont répertoriées, le définissent comme “ le meilleur guide pour déterminer les ouvrages à lire absolument ”. Précisons, cependant, qu’à l’époque souverains protestants et catholiques exercent une politique très similaire quant à la censure des livres.
L’Index aura un effet désastreux sur la culture qui, dans des pays comme l’Italie, s’enferme alors dans ce que l’historien Antonio Rotondò nomme “ un isolement borné ”. Guido Dall’Olio, autre historien, affirme que l’Index fut “ l’un des principaux facteurs de l’énorme retard culturel pris par l’Italie sur la plupart des autres pays d’Europe ”. Paradoxalement, certains livres survivent parce qu’ils échouent dans l’“ enfer ”, un lieu aménagé dans de nombreuses bibliothèques ecclésiastiques pour conserver sous clé tout ouvrage interdit.
Cependant, le poids grandissant de l’opinion publique à partir du siècle des Lumières contribue à faire disparaître l’“ appareil le plus répressif qui ait jamais été conçu contre la liberté de presse ”. En 1766, un éditeur italien écrit : “ Les interdictions de Rome n’établissent en rien la valeur des livres. C’est le public qui l’établit. ” L’Index perd progressivement sa toute-puissance, et en 1917 la congrégation de l’Index, qui en assurait le contenu, est dissoute. Depuis 1966, l’Index “ n’a plus la force d’une loi ecclésiastique avec les censures qui y sont attachées ”.
La Bible dans la langue du peuple
L’histoire de l’Index révèle que de tous les “ livres corrompus ”, un en particulier inquiétait les autorités ecclésiastiques : la Bible en langue vernaculaire. Au XVIe siècle, “ environ 210 éditions intégrales de la Bible ou du Nouveau Testament ” avaient été mises à l’index, explique le spécialiste Jesús Martinez de Bujanda. À cette époque, les Italiens ont la réputation d’être de fervents lecteurs de la Bible. Or l’Index, en condamnant formellement les Écritures en langue vernaculaire, a radicalement modifié les liens que la nation entretenait avec la Parole de Dieu. “ Interdites et supprimées, car pouvant conduire à l’hérésie, les Saintes Écritures finissent par être rangées, dans l’esprit des Italiens, parmi les écrits d’hérétiques ”, déplore le professeur Fragnito, qui ajoute : “ Pour les populations catholiques du sud de l’Europe, la voie du salut passe par le catéchisme ” ; “ on préfère un peuple d’enfants à un peuple d’adultes sur le plan religieux. ”
Ce n’est qu’en 1757 que le pape Benoît XIV autorise la lecture des ‘ traductions vernaculaires de la Bible approuvées par le siège apostolique ’. Une nouvelle version italienne, basée sur la Vulgate (version latine), peut alors être mise en chantier. Cela dit, les catholiques italiens devront attendre 1958 pour disposer de leur première traduction intégrale de la Bible réalisée directement à partir des langues originales.
Aujourd’hui, signale le professeur Fragnito, ce sont surtout des non-catholiques qui s’efforcent de “ faire circuler les Écritures un peu partout ”. Parmi les plus actifs figurent sans conteste les Témoins de Jéhovah, qui ont distribué plus de quatre millions d’exemplaires des Saintes Écritures — Traduction du monde nouveau en italien. Ce faisant, ils ont contribué à raviver l’amour de la Parole de Dieu dans le cœur de centaines de milliers de personnes (Psaume 119:97). Pourquoi ne pas vous familiariser avec ce livre extraordinaire ?
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org
http://jehovah.forum-religion.org/search.php

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17725
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Re: l'église et la bible.

Ecrit le 26 avr. 2010 02:16

Message par medico

URL=http://img541.imageshack.us/i/indexq.jpg/]Image[/URL]
L’Index librorum prohibitorum (Index des livres interdits) est une liste officielle d’ouvrages « pernicieux » dont la lecture était en principe interdite aux fidèles de l’Eglise catholique, à cause des dangers qu’elle pouvait représenter pour la foi ou les mœurs.
Le premier catalogue des livres interdits fut édité en 1559 par le pape Paul IV. Régulièrement mis à jour, il cessa d’être une liste officielle en 1966, sous Paul VI, après le concile de Vatican II. On estime qu’au total près de 3 000 auteurs et plus de 5 000 écrits y ont figuré.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org
http://jehovah.forum-religion.org/search.php

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17725
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Re: l'église et la bible.

Ecrit le 03 mai 2010 11:21

Message par medico

ECRIVAINS
Rabelais
Marot
Milton
La Fontaine
Fénelon
D. Defoe
J. Swift
S. Richardson
J. Addison
R. Steele
L Sterne
O. Goldsmith
Casanova
Lamennais
Mme de Staël
Lamartine
H. Heine
Stendhal
Balzac
Sainte-Beuve
Hugo
Sue
Flaubert
Baudelaire
Dumas père et fils
Zola
D’Annunzio
Maeterlinck
Anatole France
Maurras
Gide
Moravia
N. Kazantzakis

SCIENTIFIQUES

Copernic
Galilée
(Newton)

HISTORIENS

R.Simon
E.Gibbon
Michelet
Renan
Taine
A.Loisy

THEOLOGIENS

Abélard
Luther
Calvin
Servet
Jansénius
L. de Dieu :)
Bossuet
PHILOSOPHES
Dante
Guillaume d’Occam
Ficin
Erasme
Machiavel
Montaigne
Charron
G.Bruno
Campanella
Francis Bacon
Grotius
Vanini
La Mothe Le Vayer
Hobbes
Descartes
Arnauld
Nicole
Pascal
Malebranche
Spinoza
Locke
(Leibniz)
Fontenelle
Jean Meslier
Montesquieu
Berkeley
Hume
Voltaire
Rousseau
Diderot
Helvétius
Condillac
D’Holbach
D’Alembert
La Mettrie
Condorcet
Beccaria
Kant
Bentham
Fourier
Proudhon
V.Cousin
F.Buisson
Unamuno
Bergson
B.Croce
G.Gentile
H.Duméry
Simone de Beauvoir
Sartre

AUTRES

Etienne Dolet (imprimeur et humaniste brûlé avec ses œuvres en 1546)
P.Larousse
voila la liste des auteurs interdit par l'index.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org
http://jehovah.forum-religion.org/search.php

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17725
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Re: l'église et la bible.

Ecrit le 04 mai 2010 07:45

Message par medico

Effets de l’Index
La censure et l’Index ont certainement ralenti la production littéraire. Une directive de l’Inquisition imposait à tous l’obligation de dénoncer les livres et les propositions contraires à la foi et aux bonnes mœurs. Dans ce climat de dénonciation et de soupçon, l’autocensure ne pouvait qu’empêcher l’expression d’idées originales. En apprenant la condamnation prononcée contre Galilée, Descartes retire son manuscrit du Traité du monde en écrivant : « le désir que j’ai de vivre en repos m’impose de garder pour moi mes théories ».
De façon générale, il est indéniable que pendant quatre siècles, l’Index a constitué un puissant moyen de contrôle doctrinal, moral et social.

Au sein même de l’Eglise, l’Index a beaucoup retardé l’adoption de méthodes plus scientifiques en exégèse et en histoire des dogmes, ainsi que la confrontation de la théologie avec la pensée et la science modernes.
Dans le domaine de la lecture, le Saint-Office adoptait une approche préventive en essayant d’empêcher que les fidèles aient un accès facile aux livres dangereux. Encore au milieu du XXe siècle, les bibliothèques des institutions catholiques d’enseignement possédaient leur « enfer » des ouvrages défendus et dangereux.
Les armes utilisées auprès des individus étaient principalement spirituelles. Celui qui lisait un livre d’un hérétique était excommunié et celui qui lisait un autre livre figurant dans l’Index commettait un péché mortel. Il se devait de confesser sa faute et de dénoncer ceux qui possédaient des livres défendus.

L’Index manifestait donc une hostilité pour tout ce qui était extérieur à l’Eglise ainsi qu’un conservatisme exacerbé au sein même de l’institution catholique. Aussi peut-on dire avec Jesus de Bujanda que « l’esprit de l’Index a supplanté pendant longtemps le programme de tolérance, de pluralisme et de liberté culturelle et religieuse des humanistes du XVIe siècle et des auteurs de l’époque des Lumières. » Il constitue sans conteste un éminent symbole de l’obscurantisme des institutions religieuses.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org
http://jehovah.forum-religion.org/search.php

Celesta

Avatar du membre

Messages : 459
Enregistré le : 31 janv. 2010 09:45

Contact :

Re: l'église et la bible.

Ecrit le 05 mai 2010 06:27

Message par Celesta

ceux qui ont des préjugés ce sont ceux qui interdise la lecture de la Bible,
comme certain homme qui dise de ne pas lire les Écritures,alors que Dieu LUI nous le conseil et ce de la médité jour et nuit !!
tu n'as pas besoin de faire partir d'une religion pour être un vrai chrétien... :wink:
(témoin de Jésus)http://www.lelivredevie.com

francis ami

Avatar du membre

Messages : 51
Enregistré le : 07 févr. 2010 13:08

Re: l'église et la bible.

Ecrit le 06 mai 2010 02:54

Message par francis ami

curieux raisonnement...,je ne pense pas que ce soit l'avis de Dieu lui meme.....il n'y a qu'un seul chemin qui mene à Dieu....celui de la Vérité ...et comment le trouver tout seul....et comment s'encourager seul...et que dire de l'ordre qui est donner aux Chrétiens de précher et de faire des disciples ....qui à leur tour ferons d'autres disciples....
JEHOVAH DIEU EST AMOUR POUR LES HOMMES...TOUS LES HOMMES...TOUS LES PEUPLES...
Et grace à cet Amour chaqu'un sera payé selon son dut...
Francis.

Celesta

Avatar du membre

Messages : 459
Enregistré le : 31 janv. 2010 09:45

Contact :

Re: l'église et la bible.

Ecrit le 06 mai 2010 04:42

Message par Celesta

francis ami a écrit : curieux raisonnement...,je ne pense pas que ce soit l'avis de Dieu lui meme.....il n'y a qu'un seul chemin qui mene à Dieu....celui de la Vérité ...et comment le trouver tout seul....et comment s'encourager seul...et que dire de l'ordre qui est donner aux Chrétiens de précher et de faire des disciples ....qui à leur tour ferons d'autres disciples....

Ainsi la foi vient de ce qu'on entend, et ce qu'on entend vient de la parole de Christ. qui est la Bible

la foi vient de la Bible elle même, et non de l'homme...
(témoin de Jésus)http://www.lelivredevie.com

medico

[ Modérateur ]
[ Modérateur ]
Avatar du membre

Messages : 17725
Enregistré le : 27 juin 2005 13:23
Localisation : FRANCE

Contact :

Re: l'église et la bible.

Ecrit le 06 mai 2010 06:38

Message par medico

les religions à la carte il y en a de plus en plus mais le sujet n'est pas là alors respecté lesujet .
d'avance merci.
- Témoin de Jéhovah baptisé et actif -
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance.
AM www.jw.org
http://jehovah.forum-religion.org/search.php

sam

Avatar du membre

Messages : 2872
Enregistré le : 19 août 2008 07:15
Localisation : sous le vent :)

Contact :

Re: l'église et la bible.

Ecrit le 06 mai 2010 07:18

Message par sam

puis-je apporter une soluttion a un léger problême qui nous concernes tous et chacun? au lieu d'appeler cela une religion..pourquoi ne lui donnerait-on pas le nom de...institution de Dieu véritable..parce que les religions en a a profusion et on en fait tous partie de une quoi qu'il en soit..dans mon livre c'est un pour tous et tous pour un..il est le seul qui unifira le troupeau.en une seul et même famille...l'institution de Dieu véritable...la famille de Dieu la famille de Christ.la famille de Abram Moise et compagnie.....
aimer c'est délivré le prisonnier de son mal.
ton coeur est un océan de paix.
j'habite ou l'amour est un village et ou on m'attends.

greenpeace
témoin de Jésus
les pieds saints, entendent le coeur de la terre sacré

http://www.lelivredevie.com/

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 6 invités